3440, rue Ontario est, 3e étage, Montréal, Québec, H1W 1P9
lundi, mercredi, jeudi: 9h-17h mardi 13h-17h vendredi: 9h-12h

RÉALISATIONS

Le CJE  est reconnu pour l’originalité de sa pratique partenariale et l’effet positif de ses interventions auprès et avec des jeunes dans la communauté.

Au fil du temps, nous avons multiplié les projets qui visent la formation et la création d’opportunités d’emploi à l’aide de collaboration avec des entreprises et des organismes locaux.

Le CJE  cherche à traduire les besoins de ses partenaires d’affaires et communautaires en offrant des formations et du travail pour les jeunes.

Depuis son ouverture en 1996, le CJE a valorisé les jeunes de son quartier par les réalisations suivantes :

LES COULISSES DE L’EMPLOI (2017)

Il s’agit de rencontres entre des employeurs locaux et des candidats potentiels. Ces rencontres servent à en apprendre davantage sur leurs secteurs d’activité. À la fin de la  rencontre, les participants ont l’opportunité de passer des entrevues éclair si des postes sont disponibles.

Cette activité se déroule une fois par mois dans nos locaux.

LA RÉCOLTERIE (2017)

Nourrir l’expérience par l’implication citoyenne.

Cette nouvelle initiative a débuté au printemps 2017.  La Récolterie est une offre de soutien concret aux organismes partenaires qui œuvrent en sécurité alimentaire afin de valoriser les actions qui s’adressent à cet enjeu crucial dans le quartier.

Le projet a pour but de développer l’employabilité de jeunes âgés entre 18 et 29 ans par leur implication citoyenne. Un groupe de jeunes volontaires est formé pour soutenir, par leurs compétences respectives, les actions de nos partenaires qui œuvrent en sécurité alimentaire.

Avec leurs forces et leurs intérêts à s’impliquer comme citoyens, ils ont la chance de concrétiser des projets et ainsi de nourrir leur curriculum vitae (et le quartier!).

LA FÊTE DU TRAVAIL (2016)

Dans le cadre des célébrations de notre 20e anniversaire, nous avons organisé notre première foire à l’emploi. C’était le premier rendez-vous de ce genre dans le quartier.

Cette journée se veut une occasion de réseautage entre les citoyens chercheurs d’emploi et des employeurs dont les entreprises rayonnent dans l’arrondissement.

Le but de la « FÊTE DU TRAVAIL » est de promouvoir les entreprises qui gravitent dans nos zones d’emploi et de démontrer qu’il est possible de travailler dans notre arrondissement.

La « FÊTE DU TRAVAIL »  se déroule sur la rue, en plein cœur du quartier, dans des conditions agréables et festives.

PROGRAMME DESJARDINS JEUNES AU TRAVAIL (2016)

L e CJE et la Caisse Desjardins Hochelaga-Maisonneuve dirigent le programme Desjardins au travail.  Ce programme offre aux jeunes du secondaire l’occasion de faire leurs premiers pas sur le marché du travail dans un domaine se rapprochant de leur futur choix professionnel.  Le programme finance la moitié du salaire offert aux jeunes pour que des entreprises de l’arrondissement les accueillent dans un stage-emploi de 10 semaines durant l’été.

VÉLOPOUSSE MAISONNEUVE (2012)

Cette initiative transforme une cohorte d’une douzaine de jeunes adultes en ambassadeurs d’un quartier.  Le projet est récipiendaire du prix ESTÎM en 2013. En 2015, le projet a été transféré à la Corporation d’Animation des Places Publiques (CAPP) pour assurer sa pérennité et son développement d’affaires.

LES ATELIERS BON DÉBARRAS(ABD) (2009)

Les ateliers visent l’insertion socioprofessionnelle des jeunes de 16-17 ans par le recyclage de matières résiduelles et leur implication positive dans leur communauté. Cette initiative a été citée comme exemple de stratégie novatrice pour la transition à la vie adulte dans les mémoires de la Table des CJEs de l’île de Montréal, l’Engagement Jeunesse de Montréal et le RCJEQ.  Les ABD ont été transférés en 2014 au Carrefour familial Hochelaga pour assurer leur pérennité. À ce jour, près de 70 jeunes y ont participé.

ZONE DE PERSÉVÉRANCE SCOLAIRE (2005)

Ce comité est maintenant fusionné à la Table du quartier Hochelaga-Maisonneuve. Elle regroupe près de 60 institutions et organismes. Ceux-ci ont pour but d’examiner la problématique et d’apporter des solutions collectives au décrochage scolaire et au déficit de qualifications de la population.

Y’A QUELQU’UN DE L’AUTRE BORD DU MUR (YQQ) (2003)
YQQ a premièrement été un plateau de travail pour plus de 50 jeunes.  En 2006, le projet a été constitué en entreprise d’économie sociale.  Depuis, cette entreprise de revitalisation urbaine œuvre notamment dans l’enlèvement des graffitis et la gestion d’Éco-quartier. Ce projet est récipiendaire du prix ESTÎM 2006.

L’EMBAUCHE LOCALE (1999).

Cette action favorise l’embauche de jeunes du quartier au nouveau cinéma Star Cité.  Aussi, dès l’ouverture du stade Saputo, le CJE a tissé des liens avec l’Impact de Montréal pour permettre aux citoyens de l’arrondissement d’avoir un accès privilégié à ces emplois. Puis en 2013, c’est au Parc Exalto que le CJE apporte son soutien pour l’embauche locale. Ces opportunités d’emplois touchent près d’une centaine de jeunes par année dans le cadre de leur processus de recrutement.

ORCHESTRÉ POUR LES JEUNES(1997)

Ce projet forme et offre un travail d’été de placiers lors des Concerts populaires de Montréal.